25 janvier 2006

Croix Rouge...

Comment ont-ils pu faire cela ?

Comment ont-ils simplement pu avoir cette idée ?

Ce sont les questions que doivent probablement se poser une écrasante majorité des 62 millions de Français. Pourquoi fermer des centres de soins, qui plus est, des centres donc certains sont situés dans des secteurs assez défavorisés. Cela frise l’incompréhensible.

La Croix Rouge serait-elle rattrapée par la crise de « la rentabilité » ? Ce serait bien dommage. Alors il est peut-être vrai que ces centres coûtent extrêmement cher, que les locaux sont vétustes… Mais j’ai toujours pensé que cette médecine là n’avait pas vocation à être rentable. Ceci dit, même si je ne suis ni comptable, ni économiste, je conçois parfaitement qu’il faut bien de l’argent dans les caisses pour financer tout cela.

Alors d’aucuns argumenteront que la Croix Rouge peut bien récupérer une partie de la cagnotte qu’elle a constitué avec les dons de Français pour les rescapés du Tsunami. Mais si j’ai bien compris, ce genre de ré-affectation n’est pas légal, donc pas autorisé.

Reste à savoir s’ils manquent effectivement de fonds pour financer ces centres, où s’ils ont sciemment décidé de les sacrifier sur l’autel de la rentabilité.

Suite aux pressions du ministère de la santé, la Croix Rouge a rouvert les centres en question, mais, dans un premier temps, uniquement jusqu’au mois de mars. Après…

On en arrive presque à avoir la détestable impression qu’il vaut mieux être malade ailleurs qu’en France, quand on est démuni. Je sais, je ne suis pas très objectif. Mais les gens qui bénéficiaient de soins dans ces centres doivent quand même se sentir un peu abandonnés.

Gageons que toutes les conditions nécessaires et suffisantes seront réunies pour que la Croix Rouge ne maintienne pas cette désastreuse décision.

Posté par Blog44 à 23:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Croix Rouge...

    Rentabilité

    Le tsunami leur a rapporté beaucoup d'argent qu'ils ont peut être du mal à gérer en voulant "trop bien faire".Le virus tsunami(bien faire sur le long terme)va peut être s'étendre à toutes les structures de l'organisation.Donc restriction,ect,etc et rentabilité.

    Posté par Gégé, 25 janvier 2006 à 21:26 | | Répondre
  • Oui, et si c'est le cas, c'est bien dommage. Parce que chez nous aussi, il y a des gens qui ont besoin d'eux.

    Posté par Blog44, 25 janvier 2006 à 23:41 | | Répondre
  • Alors on ne rale plus?

    J'attends la suite,si le sujet est dans mes cordes.Courage!.

    Posté par Gégé, 29 janvier 2006 à 19:44 | | Répondre
Nouveau commentaire