16 juin 2006

Du roller, du roller, du roller et du roller…

Ce soir c’était roller. Comme tous les jeudi soirs où il ne pleut pas sur la région Nantaise, l’association locale organisait (avec le concours de la police municipale) la traditionnelle rando-roller.

Au menu, une petite boucle sympa d’environ 14 km. Départ 21h00, décalé au dernier moment à 21h30, parce que même les voitures de polices peuvent tomber en panne. Alors nous avons attendu le véhicule de remplacement, tranquillement.

Et donc à 21h30, les 400 participants se sont élancés, plus ou moins vite, avec plus ou moins d’assurance selon les niveaux. Tout ce petit monde encadré par une quarantaine de « staffeurs » et 8 policiers municipaux.

Une chose est sure, patiner quand il fait beau et bon (un peu chaud quand même), en toute sécurité, c’est plutôt sympa. Enfin quand je dis en toute sécurité, c’est surtout vis à vis des autres usagers de la route. Parce que nous n’avons pas encore réussi à trouver la parade anti-chute pour les débutants. Et des débutants, hormis au cœur de l’hiver, nous en avons toujours un joli lot.

A raison d’un arrêt tous les 2 km environ, histoire de regrouper toute la caravane, il faut tout de même un peu de temps pour boucler ces 14km. Chacun y va à son rythme, suivant son niveau et/ou son envie. Ceux qui veulent rouler « vite » se positionne aux avants-postes, les autres suivent comme ils peuvent/veulent. A l’arrière on retrouve systématiquement les débutants et bien sûr le camion « balai ».

Et voilà comment on passe une bonne soirée entre « fana » de roller. Pour les plus vaillants, cela se termine presque invariablement au « LU », un bar qui se trouve dans l’ancienne biscuiterie LU (presque en centre ville) et qui nous accepte avec nos rollers au pied.

Allez, la prochaine fois je vous raconterai peut-être les 24h du Mans roller auxquels l’association a engagé 3 équipes de 10 patineurs. Ce sera dans 2 semaines, sur le célèbre circuit Bugatti. En attendant,

A suivre…

Posté par Blog44 à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Du roller, du roller, du roller et du roller…

Nouveau commentaire