26 juin 2006

Moi je veux des ...

Moi je veux des buts. Je ne suis pas (plus) un grand fan de foot, mais je trouve cela pénible ces matchs sans buts. Plus de 90 minutes de temps de jeu, pour en arriver à cela. Avec des joueurs qui en prime sont fatigués bien avant la fin de la partie.

Alors rêvons un peu, voilà comment je révolutionnerai le jeu si j’étais tout puissant et si j’avais ainsi les « clés » de la maison football. Je dis bien révolutionner, car force est de reconnaître que les règles de ce sport semble immuable, comme gravées dans le marbre ou le granit.

Alors que bien d’autres sports collectifs, ont changé leurs règles, afin de rendre le jeu plus vif, plus visuel, plus attractif, le foot semble faire partie d’une autre époque.

Rêvons donc, c’est partie…

Pour commencer je supprime la règle du hors-jeu. Lorsque j’étais gamin, nous jouions le midi à l’école sans cette règle. Après tout si une équipe veut faire « camper » un des ces attaquants dans le camp adverse, c’est elle que cela regarde. Charge à la défense « d’en face » de surveiller, c’est son boulot. La règle du hors jeu est de toute façon presque impossible à contrôler. Assez souvent la vidéo, à posteriori, prouve que l’attaquant n’était pas en situation de hors de jeu. Donc, hop, je supprime la règle, ainsi plus de litige. On gagne ainsi en fluidité et actions offensives.

Pour continuer j’enlève dans chaque camp un joueur de champ. Il reste alors sur le terrain, un gardien et  neuf joueurs. Cela signifie plus d’espaces pour tout le monde, et donc place à l’offensive encore.

Histoire de compliquer un peu la tâche du gardien, j’agrandis sa « maison », je surélève de 10 cm la barre transversale et je pousse chaque poteau de 10 cm vers la gauche et la droite. « Maison » plus grande donc plus difficile à sauvegarder.

Ensuite, j’autorise 2 temps morts par mi-temps et par équipe. Cela permettra au moins à l’entraîneur de « replacer » ses joueurs, d’affiner sa tactique, et parfois de laisser passer « l’orage ».

Pour éviter de voir se traîner des joueurs fatigués en fin de partie, j’ouvre complètement les remplacements. Au lieu de limiter à trois comme maintenant, cela devient libre. Autant de changement que l’on veut. Ainsi avec un effectif à vingt joueurs on doit pouvoir gagner en intensité et avoir sur le terrain des joueurs « frais » en permanence. Seule condition, les changements ne se font que lors d’un arrêt de jeu.

Parlons fautes et sanctions. Au delà de 15 fautes pour une même équipe (avec ou sans carton jaune ou rouge), au cours d’une mi-temps, c’est direction le camp adverse et penalty pour l’équipe qui a subi la faute.

A ce rythme là, les gardiens vont avoir du boulot. Si avec cela un gardien ne va récupérer 5 ou 6 fois le ballon au fond de ces cages !!!

Et puis enfin, j’officialise la vidéo. Cela permettra à un 5e arbitre de dire tout de suite si le ballon à franchi ou pas la ligne. Cela permettra de juger à posteriori des actes dangereux et prendre d’éventuelles sanctions.

Mais je rêve, je rêve. Je ne suis rien, je n’ai pas les rênes de la discipline, et je ne suis pas non plus tout puissant.

Mais une chose est sûre, voir un 0-0, un 1-1 ou un 1-0, çà ma gonfle. Et il est sûr que si les « instances » ne font rien, personne ne pourra m’empêcher de regarder autre chose. C’est déjà un peu comme cela. Une discipline, immobile, qui ne veut pas ou ne souhaite pas évoluer, pour moi, elle est presque condamnée.

C’est tout pour aujourd’hui…

Posté par Blog44 à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Moi je veux des ...

Nouveau commentaire