08 juin 2007

CARREFOUR, cela ne s’améliore pas…

Bon, j’ai une fois de plus tenté le diable. Je pourrai aller remplir mon chariot le vendredi soir. Mais j’avoue que l’envie m’en manque souvent. En plus, le vendredi en fin de journée, il est assez fréquent que les rayons soient très largement vides de tout contenu.

Bref, tout cela pour dire qu’une fois de plus j’ai choisi d’y aller le samedi matin. Il semblerait que je ne sois pas le seul « pinpin » à déposer sa marmaille à l’école, pour foncer ensuite dépenser son argent dans une grande surface.

Eh bien je le dis tout de go, j’ai pulvérisé le record. Lequel ? Mon record personnel d’attente à une caisse. Bien que les panneaux publicitaires présents depuis près de 2 mois, annoncent que tout est mis en œuvre pour que l’attente soit inférieure à 10 minutes, j’ai pris une fois de plus en défaut leur si belle organisation (là, « belle organisation », c’est une boutade).

J’ai donc pulvérisé mon record personnel, et bien malgré moi, j’ai mis la barre assez haute. Elle est maintenant très exactement positionnée à 16’59. Joli record non ? J’espère bien ne jamais l’améliorer. Mais bon qui sait…

J’en arrive même à me demander si, acheter des surgelés dans ces conditions est bien raisonnable. Parce que si l’on fait les comptes, 17 minutes d’attente, auxquelles s’ajoutent 2 ou 3 minutes (le temps de passer mes propres affaires), plus 5 à 10 minutes pour retourner chez moi. Cela signifie que samedi dernier les surgelés achetés sont restés 30 minutes hors d’un congélateur. Peut-on dire que la chaîne du froid est respectée dans ces conditions ? J’ai des doutes.

C’est promis, la prochaine fois je laisse les surgelés sur le tapis…

Posté par Blog44 à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur CARREFOUR, cela ne s’améliore pas…

Nouveau commentaire